Resident Evil 7 : Un deuxième début pour la série

Après quelques suites incroyables et d’excellents spin-offs, Resident Evil connut des temps plus difficiles lors du départ de son designer original, Shinji Mikami. Le grand retour de la série saura-t-il plaire aux fans? Voici mon impression.

Avec son arrivée en 1996, Resident Evil a popularisé le style « survival-horror », et est devenu une référence pour tous les jeux du même genre qui allaient suivre. L’excellent travail de Mikami, mélangeant énigme, action et survie a propulsé la série au top de sa popularité, faisant de Resident Evil l’un des jeux les plus vendus sur la PlayStation originale. Au fil des années, la série de Capcom perdit le focus et délaissa ses racines pour y ajouter plus d’action et de dynamisme. Avec sa bande-annonce présentée lors de l’E3 2016, le septième opus semble vouloir retourner aux origines de la série afin de donner un second souffle à la franchise.

L’horreur est de retour au premier plan :

Le jeu nous plonge directement à travers les yeux du cher Ethan Winters; un homme qui se retrouve dans la ville fictive de Dulvey en Louisiane afin de retrouver sa femme disparue, Mia. Celle-ci le guide vers un manoir abandonné appartenant à la famille Baker. Ces derniers pourchasseront le protagoniste à travers l’immense maison afin de l’éliminer. Ethan sera donc piégé entre les murs de la demeure et devra, par tous les moyens, s’en échapper.

Les diverses bandes-annonces présentées par Capcom démontrent que les Baker semblent invincibles tout comme Nemesis, l’antagoniste de Resident Evil 3 ou encore comme Lisa Trevor, dans le remake du premier jeu. Le joueur devra donc être furtif pour éviter de se faire prendre par Jack, le père de famille qui se balade avec une hache ou encore sa magnifique femme, Marguerite. Étant moins puissante que son mari, cette dernière ne pourra pas agripper le personnage principal pour l’affaiblir. Par contre, Marguerite Baker pourra faire apparaître des insectes qui pourchasseront le joueur. Des leaks proposent un potentiel retour des emblématiques zombies et la démo nous confirme la présence de BOWs (Bio Organic Weapons).  Le stress, la peur et les sursauts seront au rendez-vous.

Capture d'écran
Capture d’écran

Les puzzles sont présents :

Le joueur devra, tout comme dans les premiers jeux, trouver un moyen d’ouvrir des portes à l’aide de clés spéciales, résoudre des énigmes et combiner certains objets afin de pouvoir progresser. Cet aspect était carrément absent dans les deux derniers jeux. Son retour fera chaud au cœur des nostalgiques de l’époque PS1.

Capture d'écran
Capture d’écran

Un système d’améliorations :

Comme dans la plupart des titres contenants des armes à feu, Resident Evil 7 proposera un système d’upgrade des armes et du personnage. Tout au long du jeu, le joueur trouvera des pièces qu’il pourra échanger contre des améliorations telles qu’un niveau maximum de santé plus élevé ou encore une fréquence de tir plus rapide. Il sera aussi possible d’acheter des armes telles que le légendaire magnum, réputé pour sa puissance dans les premiers titres de la série.

Capture d'écran
Capture d’écran

La réalité virtuelle :

Une fonctionnalité assez badass s’ajoute à la liste : la compatibilité VR. RE7 sera donc entièrement jouable avec le casque de Sony, et proposera au joueur un niveau d’immersion inégalé.

04
Voici donc ce qui conclut mon impression sur le jeu. Resident Evil 7 ramènera, selon moi, la série sur les rails et saura sans doute combler le vide dans le cœur des fans de survival-horror.

Fun Facts :

  • Le message sanglant inscrit sur le mur dans la démo est un clin d’œil à une feature qui a été retirée du tout premier Resident Evil. Des preuves de ces fameux messages peuvent être aperçues dans l’un des prototypes du jeu sur PS1.
  • Une liste de contenus bloqués peut être obtenue par l’extraction de la data sur PC. Cette liste contient une panoplie d’informations telle que les armes disponibles, une liste de personnages ainsi que leurs animations, le nom de chaque chapitre, etc. Puisqu’il s’agit de la data tirée de la démo, il est fort probable que certains éléments soient manquants. Le tout est disponible sur Reddit mais au cas où vous n’auriez toujours pas saisi : SPOILER ALERT!
  • Capcom a misé sur la photogrammétrie pour développer ses assets 3D. Ce procédé permet la création de modèles tridimensionnels hypers réalistes à partir de photographies. L’utilisation de capture en temps réel a aussi été utilisée afin d’obtenir des mouvements beaucoup plus fluides et réalistes que ceux simulés par l’animation 3D traditionnelle.
  • Le jeu se situe exactement quatre ans après les événements de Resident Evil 6.
  • La démo du jeu contient trois fins différentes, mais aussi une fin cachée additionnelle qui récompense le joueur avec un item spécial qui pourra être utilisé dans le jeu dès sa sortie officielle.
  • La version VR du jeu a été quelque peu modifiée afin de rendre le gameplay moins étourdissant pour les joueurs. Nous pouvons donc en déduire que les deux expériences auront quelques différences.

Resident Evil 7: Biohazard sortira le 24 janvier 2017 sur PS4, Xbox One et PC